VdV Napoléon : version définitive !

Cela fait deux ans maintenant que nous travaillons (!!)  sur VdV Napoléon avec énormément de parties derrière nous aujourd’hui entre les membres des Vieux de la Vieille….

Cette version 5 de nos règles est désormais la dernière pour permettre une diffusion aux joueurs intéressés par un système fluide et très interactif dans le wargame.

Déjà nous passons à l’Antique Médiéval, période à laquelle s’est attelé Alain, et nous avançons dorénavant assez vite, le moteur VdV assurant la portabilité des règles principales d’une période à l’autre avec efficacité.

Nous vous préciserons très vite les conditions de diffusion de ces règles.

 

Lire....

Forum du Jeu

Nous envisageons très prochainement la diffusion de VdV. Nous avons donc ouvert le forum à des inscriptions extérieures et créé des sections vous permettant d’échanger ou poser des questions…

Inscrivez-vous et présentez vous !

L’accès est possible en haut à droite du blog.

Lire....

VdV Skirmish

VdV skirmish ou escarmouche est le « petit » frère de la règle VdV wargame développée pour l’instant sur Napoléon.

Le système est destiné à des jeux « homme » pou « homme » en 28mm ou par groupe avec la varainte « VdV sections ».

Les principes de règles sont très proche mais avec un ordre d’activation et un système de réaction plus original, donnant plus de « piment » aux parties.

Principes :

Chaque joueur dispose d’une bande de 6 à X personnages dont chacun a un profil avec des aptitudes spéciales ou non.

Le jeu se joue en tour divisé chacun en deux phases : la phase de commandement, la phase d’activation.

La phase de commandement est simple : on dispose dans un « pot » opaque des pions initiative numéroté de 1 à 4 suivant une proportion pré établie.

Chaque joueur pioche dans le pot autant de pion initiative PI qu’il a de personnage encore vivant sur le terrain. Il place un PI de son choix près de chaque personnage face cachée.

Quand les deux joueurs ont terminé, on dévoile chaque PI près de tous les personnages. Le camp qui a le plus de PI « 4″  a l’initiative sur ce tour. (ou « 3″ s’il n’y a pas de 4, etc…)

Il reçoit un marquer près de lui, car l’initiative peut changer en cours de tour…

Le joueur qui a l’initiative peut activer UN personnage dans l’ordre des PI en commençant par 4. l’adversaire fait de même si c’est le cas en intercalant. Le joeur qui a l’initiative bouge toujours en premier par valeur de PI mais un seul personnage.

Exemple Jean à 2 PI « 4″ et Alain en a un seul. Jean a l’initiative. Il active un des deux persos avec « 4. alian suit avec le sien. Jean active son dernier perso à PI4. Il commencera ensuite avec un personnage a lui qui a un PI3.

En plus de ce nombre, chaque pion PI a une couleur : jaune, verte ou rouge. Ces trois couleurs peuvent conditionner certains comportements : ce sont les attitudes.

Rouge = agressive, Verte = neutre, Jaune = hésitante.

L’activation proprement dite d’un personnage se passe comme pour VdV Napoléon pour une unité ou un groupe : le joueur choisit s’il tente de 1 à 3 actions et lance autant de dés 8 faces, en essayant d’égaler ou moins que la discipline de son personnage.

S’il échoue, un seul échec aux dés offre des options dont une réaction adverse, deux ou plus des options plus minorantes dont la perte initiative.

On peut notamment obliger un personnage a faire des actions automatiques liées à son attitude…(couleur du PI)

En dehors de cela, chaque personnage est dotée d’une valeur « réflexe ». Sur certaines actions adverses, un personnage pourra tester une réaction qui la mettra en jeu notamment poyur savoir s’il agit avant l’adversaire ou non.

Ces réactions automatiques (non conditionnées par un échec d’activation adverse) ont lieu quand :

Un personnage déclare tirer sur un autre (pris pour cible) et que la cible voit qu’on le vise.

Un personnage essuie un tir alors qu’il ne voit pas le tireur.

Un personnage est chargé par un autre.

Au-delà, un personnage peut se mettre « aux aguets » pour interrompre un déplacement adverse passant à portée de tir ou de charge.(attention cependant, ici on interdit de mesurer avant de prendre une décision !)

On voit que le jeu est très interactif et très tactique : le choix des PI à poser sur qui et avec quelle couleur disponible selon le tirage effectué est primordial…

Rappelons enfin qu’un personnage déjà activé dans un tour est pénalisé sur ces réactions et qu’un personnage activé et ayant déjà effectué une réaction automatique ne peut plus réagir sur le tour : on évite ainsi de faire faire à un personnage 36 actions dans une « unité de temps » où les autres n’en feront que très peu…il est donc « indisponible ».

Nous parlerons plus avant de VdV Skirmish mais ce jeu est déjà développé pour le 18 eme siècle (pirates, mousquetaires), le japon médiéval avec une touche de fantastique (kamis invoqués) ou de Bushido (Points d’honneur récoltés) et enfin le Western.

 

Lire....

VdV Napo V4

Après un long silence dû à nos divers essais VdV Napo et activités sur VdV Skirmish aussi, nous sommes heureux d’aboutir à la dernière version de Napo qui sera , nous le pensons, la définitive.

Cette version sera utilisée pour la démonstration aux IPO à Levallois les 5 et 6 avril prochains.

Les principales modifications portent sur :

Le profil et les cartes des unités : une valeur défense au combat est distinguée dorénavant de la discipline et peut donc être différente. Les modificateurs et dés de combat (recto des cartes) sont distingués des modificateurs et dés de réception de charge au verso, apportant ainsi plus de finesse à la différenciation des troupes. Des modificateurs minorent la ligne contre la cavalerie, et autres babioles.

La cavalerie doit obligatoirement désormais se regrouper après un combat, une poursuite ou une percée, la rendant indisponible sur une activation.

Les unités ne font qu’une deux ou trois actions selon la portée et la rupture ou non de la chaine de commandement entre commandant en chef, général de brigade et l’unité.

L’artillerie voit son efficacité renforcé à courte portée.

L’ensemble a donc conditionné une refonte des mémentos et des diverses cartes profils.

Cette version a été testée sur diverses parties au club, avec succès.

Nous attelons (!) notre énergie à mettre au point le livret de pose des décors qui pourra être commun à toutes les époques pour la préparation des parties et aux listes d’armées Empire bien avancées maintenant.

Notre objectif étant de pouvoir diffuser cette règle à l’automne 2014.

 

 

Lire....